samedi 24 janvier 2015

CHARLIE HEDBO - TOUT ET N'IMPORTE QUOI



Difficile de faire abstraction de l'actualité en ce moment. Je ne peux pas reprendre le cours de ce blog l'air de rien. Voici donc quelques réflexions inspirées par le déferlement graphique qui a suivi cette actualité tragique.


Dessin de Romain Dutreix posté sur le Fluide glacial

DU DÉLIRE

Les évènements récents autour de Charlie hebdo sont tous plus surréalistes les uns que les autres. La tuerie elle même, la course poursuite qui se termine ironiquement dans une imprimerie, le tirage dément, les queues interminables et les empoignades pour acheter le journal, le dénigrement d'anciens collaborateurs, etc, etc.  Je ne vais pas tous vous énumérer. La liste est longue et ça continue encore au moment ou j'écris ces lignes.

Au début, abasourdi par les événements, j'ai erré sur le net pour voir ce qui se passait autour de cette histoire, me concentrant notamment sur les tonnes de dessins visibles un peu partout. Les pages hommages ont fleuries comme si c'était le printemps. Siné hebdo, Les inrocks, L'école Estienne, Libé, Spirou, le 1, Fluide glacial, Psikopat,… Tous ont, et on les comprend, créé une page ou publié un numéro hommage rempli de dessins. Jamais je n'avais regardé autant de dessin de presse. La  production concernant cette tuerie est incalculable.


Colonne de Jochen Gerner publié dans le journal le 1

Charlie Hebdo est un journal qui a établi un canon du dessin de presse. Cette équipe de grands
dessinateurs ( Cabu, Reiser, Gébé,Siné, Wolinski…) dirigée par Cavanna et Choron ont créé une esthétique du dessin coup de poing. Quelques lignes jetées sur le papier . Des images brutes, directes, efficaces où l'énergie du trait accompagne le propos souvent lapidaire. Une forme très cohérente au service d'un humour décoiffant. L'aspect énervé de ce collectif, très salutaire en son temps, a donné naissance à ce paradigme graphique. Ce style a été aussi développé en réaction avec le coté très pépère du dessin d'humour d'après guerre qui énervait Cavanna ( il a commencé comme dessinateur ). Ce dessin d'humour qui revient en douce d'ailleurs. J 'en reparlerais une autre fois.


Dessin de Wolinski - 1970

Cette esthétique a peu à peu contaminé le dessin de presse jusqu'à devenir une sorte d'académisme porté par plusieurs générations de dessinateur parfois talentueux ( Luz, Charb, Tignous, …) et qui ont pu s'exprimer grâce à la renaissance de la presse satirique dans les années 90. La grosse Bertha puis le version 2.0 de Charlie Hebdo. Il y a eu d'autre titres mais je ne vais pas développer.

Amateur d'humour et de dessin, j'ai longtemps observé de près cette évolution puis je me suis lassé progressivement de tout ça. À l'époque de la multiplication des chaines de télé, des ordinateurs domestiques, d'internet, des téléphones portables, puis des tablettes, ces dessins bien que pouvant être très intéressants me paraissaient appartenir à une autre époque. Un esthétique très 20ème siècle issue d'une époque finalement très vieille France. Une France un peu carte postale qu'on aime bien, pleine de charme certes, mais qui a un peu oublié d'évoluer.








Charlie hebdo n° 1058 S

Le dernier numéro de Charlie hebdo que j'avais acheté était le n° 1058S avec juste une typo " Journal Responsable" sur la une . Ce numéro expurgé de tous ces textes et de tous ses dessins avait un impact incroyable. Tout ce vide faisait sens : "Less is more" comme dit la maxime. C'était très fort.


Dessin de Reiser en 1973

Entre temps l'humour est devenu omniprésent, les comiques ont envahit la télé, pour le pire et le meilleur. Si il existe encore quelques lieux ou l'humour cultive un vrai esprit, dans la plupart des cas c'est la catastrophe. Le moindre présentateur, la moindre miss météo s'y essaye. Le rire devient très normatif et bien souvent carrément embarrassant. La subversion par l'humour elle-même devient policée voir conformiste.


Dessin de Charb - 2012 - Couv Numero 1058 celui avec les dessins

Et Charlie hebdo de ressembler de plus en plus à une institution du dessin de presse. Un entreprise subversive ronronnante qui n'intéresse plus grand monde sauf à partir du moment où elle a fini par provoquer le scandale et déchainé les médias. Ces provocations assumées que personnellement j'ai apprécié, allaient avoir des répercussions inimaginables : incendie des locaux, réaction injuste de beaucoup de médias qui les accusent de mettre de l'huile sur le feu et pour finir cet épisode sanglant qui va transformer le journal en un symbole d'un portée internationale.


Dessin de Françoise Dugourd Caput - Trouvé sur Deviant art

ESTHÉTIQUE ?

L'idée est un peu bizarre, mais je propose, un peu à chaud, un point de vue esthétique sur ce qui ressort de tout ça, de toute cette production graphique très soudaine.

Qu'est devenu le dessin de presse ? Dans sa forme, dans ses caractéristiques. Je me demande où on en est. Ma première idée c'est de me dire que cette forme n'a pas évolué. Elle est restée attachée à ce canon, créé par l'équipe de Charlie Hebdo. Est-ce que la satire pourrait s'exprimer de manières différentes, de nouvelle manière ? Le gif animé, le jeu vidéo, la 3d, Le collage numérique, le vectoriel, le graffiti, …

Il n'y a aucun renouvellement graphique, c'est comme si cet esprit subversif se conjuguait au passé et ne pouvait s'exprimer que de manière très classique.

Un dessinateur comme Sardon a pu tenter avec talent à une époque de revenir à un dessin politique plus travaillé. Malgré un certain succès il s'est arrêté au bout de quelques années, suite à un désaccord avec Libé ou il publiait.


Mème trouvé sur le Tumblr je suis nico

Tout le monde a vu les mèmes avec Sarkozy en invité omniprésent. Ce n'est pas vraiment subversif. C'est même assez gentil en fin de compte. Pourtant le mème dans sa logique virale pourrait être un des moyens de renouveler un esprit subversif. Disons qu'il faudrait une version plus agressive de la chose, plus infectieuse, car le mème est de manière générale liè à  la "culture" populaire la plus triviale. Il peut être marrant mais il est bien inoffensif.

A l'époque des hacker, du street art spectaculaire, des installations vidéo quand je regarde les dessins de presse je me trouve face à un champ esthétique très pauvre et pas grand chose à me mettre sous la dent visuellement. Tout ceci ne n'offre finalement plus de grande émotion esthétique. J'aime le dessin de presse c'est parce qu'il y a le mot dessin dedans. Oui je peux adhérer sur le fond, rigoler en voyant tel dessin, apprécier telle idée qui met en valeur un point de vue pertinent, mais sur le plan formel, rien de neuf.

TOUT ET N'IMPORTE QUOI

Ces derniers jours, on a tout vu. Humour Gaulois, poésie morbide nulle, dessins pleurnichards, apologie kitsch de la liberté d'expression, images roublardes, portraits mal dessinés, humour noir acéré. De bonnes choses, oui ! Mais rien de passionnant. Très peu de stimulation pour moi.

Au final, je dresse le constat tout simplement que le renouveau du dessin de presse, de la satire par l'image graphique que j'aurais envie de voir, ne semble pas pour demain.

PANORAMA

Après plus d'une semaine, j'ai décide de proposer un petit panorama en image de tout ce que j'ai pu voir. Un regard un peu distancié qui mélange le pire et le meilleur de ce que j'ai pu récolter sur la toile et dans la presse.

Je vous laisse apprécier !


Dessin de Lisa Mandel - Trouvé sur Facebook


Dessin de Goupil Acnéique - Trouvé sur Facebook


Dessin de Camille - Posté sur le Fluide glacial


Numéro spécial de Siné Hebdo - Dessin de Remy Malingrey


Dessin de Zitrac


Dessin posté le 8 janvier ( avant la couv' de Charlie )
Dessin trouvé sur le Tumblr de l'école Estienne
L'idée de la couv' de Charlie a été dessiné plusieurs fois avant. Idée sans doute trop évidente.


Dessin complotiste de ?? - Trouvé sur Facebook


Dessin de Lolmède - Trouvé sur facebook


Détournement de photo de ?? - trouvé sur Facebook


Hommage posté sur la page des 3 suisses juste après l'attentat - Pendant les soldes aussi.


Dessin de Lionel Serre - Trouvé sur Facebook


Dessin de Charles Ancé - Posté sur le Fluide glacial


Dessin trouvé sur le Tumblr de l'école Estienne








Dessin de Bruno Bellamy


Dessin trouvé sur le Tumblr de l'école Estienne




Dessin de Beb Deum










Bd de Malher - Posté sur le Fluide glacial


Dessin de Florence Dupré latour - Trouvé sur Facebook


Fausse couverture de ?? - Trouve sur Facebook


La couverture du dernier Gala


Il s'agit de Charles Manson - Est-'il vraiment Charlie ?


Graffiti à Londres de ??


Faux dessin de Charb vendu sur Ebay


Dessin de Lisa Mandel - Trouvé sur Facebook


Dessin de Stéphane Trapier


Dessin trouvé sur le Tumblr de l'école Estienne


Dessin de Mix et Remix - Trouvé sur Facebook

C'est à mon avis le dessinateur qui a fait les dessins les plus drôles sur le sujet. C'est tout simplement un des meilleurs dessinateur de presse.


Statut de Didier Super - Trouvé sur Facebook


Dessins de Wagenbreth

- - -

La plupart de ces images ont été produites sous le coup de l'émotion. Les mauvais dessinateurs seront pardonnés.

- - -

Merci à Tom et Toma pour les échanges de dessins .

jeudi 1 janvier 2015

RRRRRR-RRRRR



Je ne sais rien, même pas le nom de ce dessinateur vraisemblablement coréen. Du moins si on se fie à l'alphabet qu'il y a sur son Tumblr.

J'aime son style de dessin très juvénile. On sent une certaine adresse et en même temps il est capable d'employer des registres différent. Plus naïf, on pense au dessin d'enfant ou d'ado. Ou parfois proche de l'abstraction, ou encore très illustratif. Je ne suis pas insensible à l'aspect pixel qui donne un aspect plus graphique a son trait tout en gardant son coté spontané. Il y a un aspect croquis dans ses images. De plus il a un grand sens de la couleur et de la composition. Ses images ont un charisme évident. Ça donne envie d'en savoir plus.

rrrrrr-rrrrr.tumblr.com

Merci à Gaspare pour le tuyau.